Par quoi commencer ?,  Préparation - Organisation

Se marier chez soi

mariage à la maison - se marier chez soi

Cet article rentre dans le cadre de mon défi : 31 articles en octobre 2021.

Vous pouvez retrouver la liste des articles de ce défi sur cette page !

L’idée vous a peut-être traversé l’esprit si vous avez la chance d’être propriétaire d’une jolie maison ou que vous vous rendiez régulièrement dans votre maison de famille… pourquoi ne pas se marier chez soi ?

On l’imagine déjà, les préparatifs dans la chambre d’enfance, une jolie cérémonie laïque sous le grand chêne, le cocktail sur la grande terrasse et le dîner à la lueur des bougies dans le parc ou le jardin…

Un scénario idyllique mais on oublie souvent la logistique nécessaire derrière.

Je vous propose ici quelques pistes sur lesquelles réfléchir si vous vous lancez dans l’aventure de vous marier « à la maison »

Avantages de se marier chez soi

Se marier chez soi présente quelques avantages non négligeables :

            – le choix de la date

En effet, pas trop de questions à se poser quant à la date. Vous n’avez pas besoin de réserver un an ou plus à l’avance, pouvez modifier la date si les autres prestataires ne sont pas encore réservés ou vous adaptez à leur disponibilité si vous n’avez pas de préférence sur la date.

            – pas de salle à louer, de visites à faire

Choisir le lieux dans lequel se passera la soirée (voire une grosse partie de la journée dans certains cas) peut-être un vrai casse-tête.

Trop petit, trop grand, pas le style recherché, date que l’on souhaitait non disponible, trop loin, trop cher…

Il faut trouver les domaines, les contacter, faire les visites, les devis, faire les comparatifs des différentes prestations proposées… Bref, ça peut-être long, très long…

Se marier chez soi présente cet avantage : pas de salle à louer.

Oui mais, attention, cela peut s’avérer assez compliqué de se marier à la maison. Il faut bien anticiper tous les aspects de la logistique ! 

Les questions préalables pour se marier chez soi

Il est bon de se poser quelques questions avant de se jeter à bras le corps dans cette aventure.

            – combien d’invités

L’une des premières questions à se poser est : combien de personnes souhaitez-vous inviter ?

La question est primordial car sa réponse va déterminer si le projet est envisageable ou pas..

Et oui, inviter 150 personnes si vous avez un jardinet de 50 m2, ça va être compliqué !

            – quelles étapes de la journée souhaitez vous passer dans ce lieu ?

Il va vous falloir envisager quels sont les moments qui se passeront dans cette maison. Souhaitez-vous faire une cérémonie laïque dans le jardin ? Le cocktail se déroulera t’il ici également ?

Ces deux points forts nécessite de l’espace, qui doit être de préférence différent du lieu de la soirée (repas et bal).

            – solution de repli

Vous aimeriez faire le dîner au grand air, sous les arbres ou dans le jardin ?

C’est une très jolie idée, mais n’oubliez pas que le temps n’est jamais certain (l’été 2021 que l’on vient de passer le prouve).

Il peut pleuvoir, l’orage peut s’inviter à la fête, ou au contraire il peut faire chaud, très chaud (surtout en plein après midi pour une éventuelle cérémonie ou le cocktail).

Avez-vous une solution en cas d’intempérie ? Un abri qui puisse mettre à l’abri tout le monde ?

Une fois que vous avez les réponses à ces questions, vous aurez une première idée de la faisabilité du projet. Il est alors temps de penser à la logistique !

L’espace nécessaire pour se marier chez soi

            – la réception (dans la maison ou tente louée)

On l’a vu, même si vous voulez dîner à l’extérieur, il vous faudra un espace pour la soirée. Deux possibilités s’offrent à vous : avoir une salle suffisamment  grande (ou plusieurs petites salles) pour pouvoir disposer les tables pour le repas, ou louer une tente de réception.

Il faut compter environ 1m2 par personne pour un repas assis et 0,5m2 pour la piste de danse.

Pensez bien à vérifier l’état du terrain : est-il suffisamment plat ? Faut-il prévoir un terrassement pour aplanir? L’accès est-il facile pour que les prestataires puissent y accéder (loueur de la tente, DJ, livraison des tables et des chaises sous peine de faire de multiples aller-retour pour tout emmener jusqu’à la tente…).

Si le terrain est en herbe ou en cailloux, prévoyez un plancher (au minimum pour la piste de danse).

tente ou barnum pour se marier chez soi

            – le parking

À moins de convaincre vos invités de tous venir en train (et dans ce cas, il faudra prévoir d’aller les chercher ou de mettre à disposition un bus), une partie de vos invités viendra très certainement en voiture. Il faudra donc qu’ils puissent se garer aisément. Si vous n’avez pas de terrain qui fasse office de parking, y a t’il un parking gratuit à proximité immédiate ?

            – le traiteur ou la préparation du repas

Les traiteurs ont en général l’habitude de ce genre d’évènements, mais pensez bien à l’évoquer avec lui au préalable. De quel espace a t’il besoin ? Combien de tables faut-il lui réserver pour dresser les plats ?

La technique

            – électricité

N’oubliez pas de penser à l’électricité. Un événement de cette ampleur nécessite une utilisation d’électricité plus importante d’un coup. Pour éviter de vous retrouver dans le noir pour votre première danse ou la présentation du gâteau, faites augmenter l’ampérage auprès de votre fournisseur d’électricité.

Demandez aux différents prestataires leur besoin en prises électriques, watt et branchements divers.

Un groupe électrogène de secours est une solution prudente en cas de pépin.

            – sanitaires

Les sanitaires sont un point à ne pas négliger.

Vous pouvez louer des toilettes mobiles (comme celles que l’on trouve lors des festivals par exemple). Vous avez aussi l’option des toilettes sèches (à louer ou à fabriquer soi-même). Dans ce cas, prévoyez suffisamment de sciure de bois. Il faudra également une personne dédiée à leur vérification au cours de la soirée (changement du sac s’il est plein et recharge de sciure).

toilettes sèches pour se marier chez soi
crédit photo : woodstockreception

            – éclairage

Être suffisamment éclairé tout au long de la soirée est indispensable. La tente et ses alentours proches pour les fumeurs par exemple, mais aussi le trajet jusqu’au parking pour les convives qui repartiront dans la nuit. Une chute est vite arrivée dans le noir.

            – chauffage

À priori, vous n’envisagez pas un mariage en extérieur en plein hiver. Mais il y a des soirées très fraiches. Il serait dommage que vos invités aient froid durant la soirée.

Louez-vous un chauffage d’appoint s’il fait vraiment froid ?

Le mobilier pour se marier chez soi

            – les tables

Tables rondes ou tables rectangulaire, tout est possible en location. Déterminez le nombe de tables pour le repas en fonction du nombre d’invités, mais prévoyez aussi les tables pour les buffets, les candy bars ou autre décoration, livre d’or et urnes, tables pour le cocktail…

            – les chaises

Là aussi, vous trouverez différents styles de chaises en location : bois, pliables ou non, avec galettes ou non… Là aussi, prévoyez quelques chaises ou bancs pour le cocktail, les invités seront contents de s’asseoir quelques instants.

Si vous prévoyez une cérémonie laïque, le mieux est de prévoir des chaises dédiées (et donc d’autres chaises pour le repas). Si votre budget ne le permet pas, pensez à prévoir des personnes (extra, petits voisins que vous rémunèrerez un peu..) pour assurer la logistique entre la fin de la cérémonie et le début du dîner.

            – le nappage si le traiteur ne le fournit pas

De plus en plus de traiteur peuvent fournir le nappage. Soit ils le louent à des socitétés extérieures, soit il leur appartient. Dans tous les cas, pensez à le récupérer la veille pour l’installation (si vous êtes sous barnum ou à l’intérieur).

            – la vaisselle si le traiteur de la fournit pas

Là encore, la plupart du temps, c’est le traiteur qui s’en occupe. Mais si ce n’est pas le cas (ou si vous ne faites pas appel à un traiteur), il vous faudra prévoir en quantité suffisante assiette, verre, couvert, tasses à café, carafe, flûte à champagne.

De plus en plus de sociétés de location de vaisselle prennent en charge le nettoyage. Mais ce n’est pas toujours le cas !

Attention : pensez toujours à la logistique : Qui livre le matériel ? Où le stocke t’on ? Quand doit-on le rendre ? Il faut prévoir une personne sur place à la livraison et à la reprise.

Pour les prestataires

            Coté traiteur

La logistique du traiteur est à étudier avec soin.

En effet, lors de mon exercice de décoration évènementielle, j’ai eu l’occasion de discuter avec beaucoup d’entre eux.  Certaines anecdotes sont cocasses mais sachez que parfois, c’est un vrai casse-tête pour eux.

L’un d’entre eux m’a confié avoir black-lister un lieu car il ne pouvait pas garer son camion frigo près de la cuisine, et celle-ci était tellement petite qu’il était impossible d’y être à deux. De plus, les serveurs étaient obligés de traverser un grand espace avec des graviers pour arriver à la salle. Les plats arrivaient donc tièdes à table…

Quelques questions à poser pour leur faciliter la vie :

  •             Peuvent-ils garer le camion frigo près de l’endroit où ils dresseront les assiettes ?
  •             Ont-ils besoin de tables pour le dressage ?
  •             Ont-ils besoin de réfrigérateurs, de tables de réchauffe, de matériel particulier ?
  •             L’espace qui leur est dédié est il suffisamment grand et près de la salle ?
  •             A t’il accès à de l’eau ?
  •             L’espace qui leur est dédié est-il couvert ? Y a t’il l’électricité ?

Si vous envisagez de gérer la partie nourriture vous-même :

  •             Avez-vous suffisamment de place pour préparer et stoker les plats ?
  •             Avez-vous besoin de réfrigérateur supplémentaire ?
  •             Qui fera réchauffer les plats si besoin ?

            Coté DJ

Là aussi, pensez à la facilité d’accès. Les DJ et animateurs viennent avec un matériel parfois conséquent (table, enceinte, lumière..).

Peuvent-ils se garer près de leur espace dédié ?

Ont-ils accès à des prises électriques facilement ou faut-il des rallonges ?

cérémonie laïque pour se marier chez soi

Sécurité et voisinage

            Sécurité

Pensez à sécuriser les zones dangereuses : piscine, lacs, caves …

N‘hésitez pas à mettre des pancartes interdisant l’accès aux zones privées.

Prévenez les pompiers et la police que vous recevez beaucoup de monde.

            Voisinage

Un petit message aux voisins sera le bienvenue pour leur indiquer qu’il risque d’y avoir du bruit assez tard dans la nuit… Cela évitera le passage de la police qui mettrait un froid à la fête !

Invitez-les au cocktail, histoire de rentrer dans leurs bonnes grâces.

Autres

            Gestion des déchets

Même si vous optez pour un mariage limitant les déchets (pour avoir plus de conseils, vous pouvez lire cet article), vous aurez à gérer les restes de repas ou quelques emballages qui trainent.

Pensez à une poubelles pour les déchets verts (restes des assiettes ou plantes à jeter) pour les amener au compost le lendemain.

Et bien évidemment, faites le tri des déchets : verre, plastiques…

            Gestion des invités qui dorment sur place

Déléguez à une personne de confiance de montrer aux convives leur chambre / lit / espace où monter la tente. Vous n’aurez pas le temps de le faire durant la soirée.

De même pour le lendemain matin, prévoyez à l’avance la mise en place d’un coin petit-déjeuner. Certains seront certainement levés plus tôt que vous !

            Le lendemain matin

Et oui, la fête terminée, il faut penser au lendemain et au rangement et remise en état des lieux.

Le mieux est de le déléguer à deux ou trois personnes. Si vous ne le pouvez pas, pensez que cela prend tout de même un certain temps (surtout lorsque l’on a pas beaucoup dormi).

Se marier chez soi est-il plus éco-responsable ?

On pourrait penser que se marier chez soi est plus écologique.

Je dirai que tout dépend de la logistique. En effet, si vous êtes obligés de louer tous le matériel (barnum, mobilier, vaisselle) à une société loin de chez vous, le gain comparé aux déplacements vers une salle sera minime voir nul.

Si certains de vos invités dorment sur place, cela limitera les trajets.

N’oubliez pas les bases d’un mariage éco-responsable :

            Proximité : ingrédients locaux, prestataires proches de chez vous,

            Location ou achats d’occasion : pour la décoration, le matériel

Les conseils en plus :

Même (et je dirai d’autant plus) si le mariage se déroule chez vous, pensez à déléguer au maximum !

Vous n’aurez pas le temps de régler les petits problèmes divers et variés de la soirée. Que ce soit à un wedding planner ou à une personne proche (témoins par exemple), laissez leur le soin de gérer les tracas logistiques.

Pensez à l’option de prendre une chambre d’hôtel ou une chambre d’hôte pour la nuit de noce. Vous serez bien content de vous retrouver en amoureux le matin avant de retourner faire le grand nettoyage dans la maison !

Alors, prêt à vous lancer dans l’aventure d’un mariage à la maison? Aviez-vous pensé à toutes ses contraintes techniques? Racontez-moi en commentaire!

D’autres articles à lire sur le sujet :

https://www.purbonheurmariage.fr/mariage-au-jardin-marier-a-la-maison-arche-lumineuses-guirlandes-lumineuses-mariage-en-plein-air-.ZB.htmhttps://www.lidealyne.fr/index.php/blog/55-organiser-son-mariage-a-la-maison-mode-d-emploi

https://www.lidealyne.fr/index.php/blog/55-organiser-son-mariage-a-la-maison-mode-d-emploi

N'hésitez pas à partager cet article si vous l'avez aimé !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Recevez gratuitement votre check list spécial Décoration de mariage pour ne rien oublier, lister vos besoins et faire le point tout au long de vos préparatifs!