Par quoi commencer ?

Faire un mariage zéro déchet (partie 2/2)

Dans la première partie de cet article, nous avons vu la fameuse règle des 5 R pour faire un mariage zéro déchet (ou presque) : Refuser, Réduire, Réutiliser, Recycler, Rendre à la Terre.

Je vous propose ici de regarder plus en détail comment mettre en application ces principes pour organiser votre mariage zéro déchet (ou presque)

Pour un mariage zéro déchet : coté traiteur

            – pas de bouteille en plastique.

Vous pouvez demander au traiteur (s’il fournit les boissons) de ne pas vous mettre des bouteilles plastiques (n’hésitez pas à le faire inscrire sur le contrat).

Deux solutions s’offrent alors à vous : soit il peut vous avoir des bouteilles en verre (souvent consignées, c’est à dire qu’elles retournent au fabricant pour être lavées et réutilisées), soit vous choisissez des carafes en verre remplies avec l’eau du robinet.

Et si vraiment l’eau du robinet a un goût extrêmement désagréable, la solution intermédiaire consiste à acheter des grosses bonbonnes de 5 litres que les serveurs utiliseront pour remplir les carafes. Les bonbonnes peuvent ensuite être réutilisées pour différents usages (cloches pour les plantes du potager par exemple).

            – pas de paille.

Normalement, vous ne devriez plus être concernés par les pailles en plastique. En effet, depuis le 1er janvier 2021, elles sont interdites à la vente (avec une tolérance jusqu’en juillet pour écouler les stocks). Mais de nouvelles pailles ont fait leur apparition : les pailles en carton…Ne nous y trompons pas : cette alternative reste un déchet, car quoi que l’on fasse, elles seront jetées une fois utilisées.

les pailles en carton sont tout de même un dechet
Même si les pailles en carton sont parfois très jolies, n’oubliez pas que cela reste un déchet!

            – pas de vaisselle jetable.

Comme pour les pailles, les alternatives aux assiettes et couverts en plastique seront également mis à la poubelle à peine le repas fini.

Si votre traiteur ne fournit pas la vaisselle, vous trouverez très facilement maintenant les entreprises de location de matériel évènementiel.

Allez jeter un coup d’œil dans les annuaires de prestataires de mariage, ou regardez aux alentours des marchés de gros de votre ville.

Certaines salles, comme la salle de l’Armagnac près de Toulouse, proposent même de la vaisselle pour le brunch du lendemain.

            – moins de produits animaux pour le repas.

Même si votre traiteur se fournit directement chez le boucher ou chez le producteur, il faut savoir que la viande et le poisson sont des produits qui restent en majorité dans les assiettes des convives.

En effet, il suffit que le cocktail ait été bien fourni, les invités qui commencent à manquer d’appétit auront tendance à manger des choses légères comme les légumes.

De plus, les produits animaux ne sont généralement pas mis dans les composts, et iront donc directement dans la poubelle…

Dommage de payer un produit souvent cher pour qu’ils ne servent à rien…

            – pas de verrine ou barquette jetable.

Au vin d’honneur, en entrée ou en dessert, les verrines et mini barquettes sont souvent très appréciées. L’effet visuel est en effet très joli, la multitude et la répétition faisant leur petit effet. Mais celles-ci sont encore bien souvent en plastique. Et les traiteurs les jettent juste après (même si elles pourraient bien être lavées et réutilisées). Voyez avec lui si elles pourraient être en verre. Ou peut-être propose t’il des alternatives (bouchées sur plateaux).

Pour un mariage zéro déchet : coté déco

            – pas de ballon et de lanterne volante céleste (même recyclables ou biodégradables).

La règle est simple : est-ce que la déco que je vais utiliser va pouvoir resservir, être revendue ou donnée ? Si c’est non, alors on essaie de s’en passer. Le meilleur déchet est celui que l’on ne produit pas, même s’il est soi disant recyclable/compostable ou autre formulation déculpabilisante. En plus de n’être qu’à usage unique (et ultra court il faut bien l’avouer), on en retrouve partout des petits bouts dans la salle, à l’extérieur, voir même dans les environs plus ou moins éloignés de la salle…. Sans parler des risques d’incendies pour les lanternes volantes.

mariages ecologiques ballons baudruche
Les ballons, bien que festifs, seront mis à la poubelle sitôt la fête terminée.

            – pas de nappages et serviettes jetables.

Personnellement, en plus du coté « à usage unique », je trouve les nappes et serviettes en tissu vraiment plus élégantes. De plus en plus de traiteur les proposent dans leur forfait. Les décorateurs peuvent aussi vous les proposer. Et comme pour la vaisselle, des loueurs se trouvent maintenant très facilement un peu partout en France.

            – garder les cartons dans lesquels était emballée la déco.

Si vous avez acheté votre décoration d’occasion, elle aura très certainement été livrée dans des cartons avec force rembourrage pour tout bien caler. Conservez bien tout ces emballages, ils vous serviront à tout restocker ensuite pour préparer la revente éventuelle…

            – pas de paillette, confetti et autre toute petite décoration pour la table (perles de pluie par exemple).

Les paillettes, c’est joli, ça pimpe la déco en un rien de temps. Les perles de pluie et faux pétales de fleurs donnent un coté romantique. Mais, non seulement, on en met partout (si vous avez des enfants, vous savez que les accidents de paillettes renversées sur la moquette, c’est la catastrophe, qu’on en retrouve partout, oui partout et cela, des semaines après), mais en plus, ce n’est absolument pas écologique. Ce ne sont que des micro-particules de plastique…

mariages ecologiques paillettes et confettis
Les paillettes, perles de pluie et confettis sont des désastres écologiques.

Pour un mariage zéro déchet : coté fleurs

            – Pas de mousse florale.

On y pense pas forcément, mais la mousse florale utilisée par beaucoup de fleuriste, n’est pas du tout recyclable. Une fois hydratée et piquée de fleurs, elle va re-sécher et deviendra ultra friable, donc non-réutilisable.

Certaines mousses écologiques arrivent peu à peu sur le marché, mais elles sont plus chères à l’achat et donc moins plébiscitées par les fleuristes.

Demandez à votre artisan fleuriste ce type de mousse, ou voir avec lui si comme Marie de l’Atelier Aimer (https://www.atelier-aimer.fr/journal/fleuriste-ecoresponsable/) il travaille avec des structures réutilisables ou sans mousse du tout.

            – Des fleurs locales.

Lorsque les fleuristes achètent les fleurs, ils vont dans la grande majorité au marché de gros (du type Rungis). Il faut savoir que s’ils déballent les fleurs lorsqu’ils les présentent dans la boutique, à l’achat, elles sont emballées par 10 ou 15 dans un sachet plastique… Je vous laisse imaginer la quantité de déchets que cela représente.

Certains fleuristes éco-responsables tentent d’éviter cela. En achetant les fleurs chez des producteurs français, voir des producteurs de leur région, le risque est moindre. Ils peuvent demander à ce que la livraison soit sans emballage. Certains fleuristes (surtout ceux ne travaillant que pour l’évènementiel) vont même jusqu’à cueillir leur fleurs…

mariages ecologiques cueillettes de fleurs locales
Choisissez des fleurs locales pour réduire les emballages

Autres :

            – réduire la papèterie.

Un mariage, cela commence par les faire-parts. Si certains invités seront ravis de pouvoir conserver précieusement ces jolis cartons, la plupart les jetteront, parfois même avant le jour J !

Il existe aujourd’hui des alternatives comme les papiers ensemencés, ou même les faire-parts virtuels.

Pourquoi ne pas engager un vidéaste afin de créer un petit film annonçant votre mariage ? Cela vous fera un super souvenir et réduira notablement la quantité de faire-part imprimés.

Coté table, vous pouvez aussi réduire le nombre de menus. Oubliez le menu individuel posé sur la serviette (en tissu, of course). Optez plutôt pour un menu au centre de la table ou à l’entrée de la salle !

            – pas de devis et facture papier.

Coté prestataire, demandez leur de vous faire parvenir leur devis et facture par mail, avec signature électronique. C’est de plus en plus courant, mais certains résistent encore et toujours (à l’envahisseur) et envoient leurs documents par mail.

En conclusion

Vous l’aurez compris, il existe une multitude de petits gestes faciles à mettre en œuvre pour réduire drastiquement la taille des poubelles lors de son mariage, et cela même avant le jour J.

J’espère que ces articles vous auront aidé !

N’hésitez pas à partager en commentaire vos idées et astuces pour faire un mariage (presque) zéro déchet !

Et si ce n’est pas encore fait, vous pouvez vous inscrire juste en dessous à la newsletter et recevoir gratuitement mon guide gratuit « créez votre décoration de mariage écologique sans exploser votre budget ».

A très vite.

Adeline.

N'hésitez pas à partager cet article si vous l'avez aimé !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Recevez gratuitement votre check list spécial Décoration de mariage pour ne rien oublier, lister vos besoins et faire le point tout au long de vos préparatifs!