repas de mariage : conseils pour un menu éco-responsable
Boisson et repas

Repas de mariage : conseils pour un menu éco-responsable

Le repas de mariage est l’un des premiers points auxquels les futurs mariés vont penser, après la salle de réception et peut-être la robe !

C’est aussi l’un des postes de dépenses le plus important.

Il est l’objet de nombreuses questions pour les jeunes fiancés. Comment faire en sorte que tout le monde se régale ? Quel type de services : plutôt à l’assiette ou service à table ? Viande, poisson ou les deux ?

On sait maintenant que l’alimentation est vecteur d’énormément d’émissions de gaz à effet de serre : transport, élevage intensif, utilisation de pesticides… Il existe pourtant des astuces faciles à mettre en place pour limiter cet impact, même dans le cadre d’un repas de mariage.

Je vous explique tout ça ci-dessous !

Que comprend un repas de mariage ?

Le repas de mariage reste encore très codifié, même si les futurs mariés ont tendance ces dernières années à casser les codes. L’entrée est de plus en plus enlevée des menus, pour mettre plus de pièces au cocktail. On ne fait plus le combo poisson + viande mais on opte pour l’un ou l’autre.

Cependant, voici un déroulé classique pour un repas de mariage.

  • Vin d’honneur : il est souvent composé de différents amuse-bouche et parfois agrémenté d’animation tel que jambon à la coupe, bar à huitre, plancha…
  • Mise en bouche : souvent présentée sous forme de verrine, c’est une toute petite entrée permettant de patienter avant l’entrée.
  • Entrée : de moins en moins plébiscitée par les mariés, l’entrée est traditionnellement composée de foie gras, ou autre mets un peu « raffiné ».
  • Plat : auparavant, un repas de mariage se devait d’être composée d’un plat de poisson puis d’un plat de viande. Aujourd’hui on opte plutôt pour l’un ou l’autre (ou une alternative végétarienne).
  • Fromage : là encore, il est maintenant plutôt optionnel dans les repas de mariage, souvent présenté sous forme de buffet.
  • Dessert : quasi incontournable, il se décline sous forme de wedding cake, farandole de dessert, pièce montée de choux… c’est le moment que les gourmands préfèrent !
  • Café : le premier est souvent servi à table, puis il est laissé à disposition dans la salle pour que les fêtards tiennent jusqu’au bout de la nuit !

Certains rajouteront un trou normand (une verrine avec de la glace et de l’alcool, censée faire « digérer » un peu entre deux plats). Celui-ci est alors placé entre le plat et le fromage ou entre le poisson et la viande.

repas de mariage cocktail

Des astuces pour un repas de mariage éco-responsable

Le terme « éco-responsable » inclus de fait plusieurs angles « d’attaque » : bas carbone- zéro déchet ou presque, de saison, local…

Si l’on parle des aliments en eux-mêmes, et non sur leur contenant (j’y reviens dans le détail des astuces), on sait maintenant que les produits d’origine animale sont source de beaucoup d’émission de gaz à effet de serre.

On peut se référer à cette pyramide qui donne une classification des produits les plus « green » aux produits qui ont le plus d’impact sur l’environnement.

repas de mariage : éco-score alimentation
éco-score alimentation. source Green-up et Etiquettable

Une fois que l’on a ceci en tête, on peut donc lister quelques conseils pour un repas de mariage éco-responsable.

Moins de produits animaux

Comme on le voit dans le schéma, les viandes rouges, les poissons et les produits laitiers sont en tête des produits à limiter, voir à supprimer.

Bien évidemment, un menu végétarien sera le mieux.

 Si vous ne souhaitez tout de même pas opter sur un menu complètement végétal, vous pourrez privilégier les plats à base de viande blanche.

Une idée peut être également de réduire la portion de viande ou de poisson pour mettre en valeurs les légumes.

Vous pouvez aussi faire un mélange de plats végétarien et de plats plus traditionnels, comme par exemple ne proposer que des produits carnés dans le plat, mais que le reste (cocktail, entrée) soit végétal.

Limiter le nombre de plats et de pièce du cocktail

La deuxième astuce pour un repas de mariage plus éco-responsable sera de limiter les quantités.

Non pas dans l’optique que vos invités repartent en ayant faim, mais afin qu’il ne reste que peu de nourriture dans les assiettes tout au long du repas.

En effet, la réduction des déchets alimentaires est une clef d’un menu de mariage « green ».

Diminuer le nombre de pièces au cocktail, réduisez la part de chaque plat sont des conseils qui limiteront la quantité jetée à la poubelle.

Circuits courts

Une autre piste à creuser pour limiter l’impact de votre repas de mariage sur l’environnement est de privilégier les produits issus de votre région.

Le transport est source majeure de CO2, faire venir des produits de loin est donc un non-sens écologique.

La bonne nouvelle, c’est que si vous résidez en France, chaque région regorge de supers produits, et ce quelle que soit la saison.

Légumes, fruits, aromatiques, produits régionaux… il est très facile maintenant de trouver des producteurs à coté de chez soi.

Respect de la saisonnalité

Ce point découle du précédent mais il est bon de le rappeler. Les produits végétaux notamment ont une saisonnalité.

Si vous trouvez des produits d’été en hiver, c’est qu’ils viennent soit de loin, soit qu’ils ont poussé sous serre chauffées, très gourmandes en énergie.

Donc on respecte les saisons et on dit rappelle gentiment à son traiteur que la petite tomate cerise dans la salade en plein mois de février, c’est non.

Du bio dans son repas de mariage éco-responsable

Pour un repas de mariage qui respecte l’environnement, des produits cultivés sans pesticide est l’idéal (si bien sûr, ils ne viennent pas de l’autre bout de la planète.

Trouver un traiteur travaillant exclusivement en bio est encore parfois un peu difficile, mais intégrer au maximum des produits issu de l’agriculture biologique est déjà en grand pas.  

Fait maison

repas de mariage : privilégier les traiteurs qui font du "fait-maison"

Ce n’est encore pas forcément le cas de tous les traiteurs, certains faisant appel à des grossistes pour certaines préparations.

Le fait-maison n’inclus pas les notions de saisonnalité, de bio ou de local. Mais il implique souvent de fait que les traiteurs travaillent avec des produits bruts, qui n’auront pas été transformées en usine agro-alimentaire avec des produits à l’origine souvent inconnue.

Pensez à demander à votre traiteur s’il fait tout lui-même.

Pas de contenants individuel plastique

Venons-en maintenant aux déchets liés aux contenants.

Faire en sorte que les poubelles liées à votre mariage ne débordent pas est un enjeu majeur si l’on souhaite un repas de mariage éco-responsable.

Faites attention aux contenants utilisés lors de votre cocktail notamment. Les verrines ou autres contenant individuel sont-ils en plastique ? Seront-ils jetés à la fin du repas ?

De nombreux contenants sont désormais en carton ou en bambou, mais s’ils sont destinés à la poubelle, le résultat sera quasi-similaire.

Boissons en bouteilles verre consignés

C’est peut-être le conseil le plus compliqué à mettre en œuvre actuellement, notamment pour les boissons dites softs.

Pour ce qui est de l’eau, l’usage de carafes en verre est assez simple à mettre en place.

Le vin est la plupart du temps en bouteille verre. Certains futurs mariés achètent en cubi de 5 litres et transfèrent ensuite dans des bouteilles. Cela est effectivement économique mais sous l’emballage carton du BIB se trouve bien une poche plastique, et donc du déchet.

Si vous vous fournissez directement chez un viticulteur, ou si vous passez par un caviste, demandez-leur s’il récupère les bouteilles vides.

Pour ce qui est des boissons non alcoolisées, il faut alors chercher des alternatives aux boissons bien connue du commerce. On trouve aujourd’hui de plus en plus facilement des sodas, limonade ou sirop fabriqués en France (chaque région a maintenant son soda) et conditionnés dans des bouteilles en verre. Certaines marques pratiquent même la consigne. Vous pourrez alors ramener vos bouteilles en échange d’un bon d’achat ou d’un remboursement du contenant.

Bien qu’un peu plus chers que les sodas de la grande distribution, ces boissons ont l’avantage d’être originales, aux saveurs différentes. Privilégiez alors la qualité plus que la quantité.

Le buffet est-il une bonne option pour son repas de mariage ?

repas de mariage : choisir l'option du buffet

Opter pour un buffet peut-être une bonne idée.

En effet, les restes des plats pourront être conservés pour être consommés ultérieurement (le lendemain ou dans les jours suivants).

Attention toutefois à ne pas proposer trop de diversité sous peine d’avoir beaucoup de nourriture sur les bras et de bien jauger les quantités (certains plats ont souvent plus de succès que d’autres).

Faire soi-même son repas de mariage : bonne idée ?

Cuisiner soi-même son repas de mariage est certes souvent avantageux financièrement. Et cela est aussi une source de grande fierté. Vous connaitrez alors la provenance et la qualité des produits.

Mais attention, selon le nombre de vos invités, cela vous demandera une logistique considérable.

Si vous souhaitez vraiment vous lancer dans l’aventure du fait maison, vous pouvez opter pour cuisiner vous-même l’entrée ou le cocktail.

C’est cette option que nous avions choisi pour notre mariage, nous avons réalisé nous-même toutes les pièces du cocktail. Tartinades mise en bocaux stérilisés, mini muffins salés et sucrés, cannelés épicés, le tout fait au fur et à mesure des semaines et congelés.

Comment trouver un traiteur éco-responsable ?

Plusieurs solutions sont possibles pour trouver un traiteur éco-responsable pour votre repas de mariage.

  • Les salons du mariage, notamment les salons du mariage alternatifs éco-responsables.
  • Le bouche à oreille, qui vous permettra en plus de savoir si la cuisine est bonne
  • L’annuaire de prestataires mariages écologiques. Vous y trouverez des traiteurs et autres métiers de bouche ayant une démarche engagée envers la planète.
bandeau présentation annuaire de prestataires mariages éco-responsables

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *