Par quoi commencer ?,  Préparation - Organisation

Choisir un photographe éco-responsable pour son mariage

choisir un photographe éco-responsable pour son mariage image de couverture

Ah… le photographe ! Cette personne tant aimée par certains et détestée par d’autres… Il a pour mission (et quelle mission !) d’immortaliser votre jolie journée. Des préparatifs à la soirée dansante, il sera partout, vous suivra partout… alors autant le choisir avec soin !

Au delà du style photographique qui sera propre à chaque photographe et qui vous plaira ou non, je voudrais évoquer ici l’aspect éco-responsable d’un professionnel de la photographie.

Car oui, un photographe de mariage peut-être engagé dans une démarche environnementale.

Mais ces démarches, quelles sont-elles ? Et comment choisir un photographe éco-responsable de mariage ?

Voyons cela ensemble.

Les actions possibles des photographes éco-responsables de mariage

            Les déplacements

Cela paraît le point le plus évident à mettre en place pour un photographe éco-responsable de mariage. Évident oui, mais facile, certainement pas !

On le sait (surtout si vous avez lu cet article https://mariages-ecologiques.com/choisir-prestataires-mariage-locaux/), les déplacements (les vôtres, ceux de vos prestataires, sans oublier l’acheminement du matériel comme la décoration) sont une des causes principales du bilan carbone souvent désastreux d’un mariage (rappelons qu’un mariage va entrainer en moyenne environ 10 tonnes de CO2).

Limiter les déplacements est donc essentiel. Mais lorsque la fonction première d’un prestataire de mariage est d’être à vos cotés, il faut bien que celui-ci vienne jusqu’à vous !

Alors que peut faire un photographe de mariage par rapport à ses trajets ?

  •             Travailler dans une zone définie : un photographe de mariage engagé sera implanté sur un territoire bien précis. Autre avantage non négligeable, il connaîtra bien son secteur et pourra vous conseiller des endroits idéaux pour les séances de couples si vous ne pouvez les faire sur le lieux de la réception.
  •             Limiter ses trajets : il y a le jour J, mais il y a les rendez-vous en amont. Vous proposera t-il des rendez-vous en visio ? Ou dans un lieu accessible par vous et lui au moyen des transports en commun par exemple ?
  •             Des modes de déplacements greens : vélos, transport en commun, covoiturage, voiture électrique… comment se déplace-t-il ?

            Le matériel d’un photographe éco-responsable de mariage

Le matériel d’un photographe est peut-être son principal investissement.

Et la tentation est grande d’investir régulièrement pour vous offrir de belles photos (même si l’on est entièrement d’accord que ce n’est pas le matériel qui fait un bon photographe !).

Mais la technologie évoluant très rapidement, changer de matériel tous les 6 mois n’est pas sans conséquence sur l’environnement.

De nombreux photographes engagés achètent donc des appareils photos et autres équipements d’occasion ou reconditionnés, et cela uniquement lorsque leur ancien matériel est vraiment obsolète. Une consommation plus raisonnée, donc, mais qui n’impacte pas leur travail !

matériel photographe éco-responsable

            Utilisation de matériel cruelty free

Puisque l’on évoque le matériel, le transport de ce dernier est également un sujet de préoccupation des photographes. Sac, sacoche, sangle…

Solidité, étanchéité, praticité vont rentrer dans les critères de choix. Mais certains photographes désireront aller plus loin dans leur réflexion et privilégieront des accessoires cruelty free, c’est à dire qui n’auront entrainé aucune souffrance animale durant leur processus de fabrication.

Sangle en cuir végétal, besace en matériaux recyclés, là aussi, chacun ira vers les matières qui lui tiennent à cœur.

            Stockage des photos

Une fois votre événement passé, et après de longues heures de post-traitement (souvenez-vous de cet article, le professionnel devra vous présenter les photos tant attendues !

De plus en plus de professionnels vous proposeront une galerie en ligne, que vous pourrez consulter tout à loisir.

Oui mais cela à un coût environnemental. Le stockage de données (notamment les photos qui ont un poids assez lourd) nécessite des data-centers hyper gourmands en énergie et qui ont une fameuse tendance à surchauffer (et qu’il faut donc rafraichir en permanence).

Mais soyons honnête, passé un certain délai, les clients ne vont plus consulter la galerie. Ils auront récupéré les photos qui les intéressent et pourront les faire imprimer par le photographe selon les besoins.

Certains professionnels vous informeront donc que cette galerie ne sera disponible qu’un certain temps. D’autres iront plus loin en ne sauvegardant leurs photos qu’en local (c’est à dire sur un disque dur externe chez eux par exemple, qui n’aura pas besoin d’être branché en permanence).

De même, pour vous remettre les photos sélectionnées, vous serez peut-être amené.e à fournir vous même une clef USB que vous avez déjà. Cela évite la fabrication de ce petit outil qui nécessite toutefois de nombreux composants.

            Impression des photos et livre photos sur papier écolo

Une fois que vous aurez choisi vos plus belles photos, vous aurez peut-être envie d’en faire des impressions pour afficher partout chez vous (ne vous cachez pas, je sais que vous en aurez envie !). Ou alors vous souhaiterez peut-être un très beau livre photo que vous consulterez amoureusement lors de vos moments de nostalgie (et on vous comprend)…

Pour cela, votre photographe pourra travailler avec des imprimeurs français (voir proches de chez vous), et certainement labellisés Imprim’vert. Le papier utilisé sera lui aussi labellisé (FSC recyclé ou Ange bleu étant le top https://www.ecoconso.be/fr/content/quel-papier-acheter-recycle-avec-un-label).

            La communication du photographe éco-responsable de mariage

Au niveau de sa communication aussi, le professionnel pourra être attentif à certains points.

Comme dans le paragraphe précédent, il aura veillé à faire imprimer ses outils de prospection (flyer, cartes de visite) sur du papier labellisé. Certains ont même opté pour du papier ensemencé !

Si, sur un salon du mariage, le photographe distribue sans même vous jeter un coup d’œil, un flyer format A3, il y a fort à parier que cette aspect de l’écologie n’est pas dans ses valeurs. De même si à la sortie du salon, vous retrouvez sur votre pare-brise (ainsi que ceux de toutes les voitures à la ronde), ce même flyer, votre intuition sera confirmée ! (Au passage, rappelons que ce genre de prospection est désormais interdit !).

Au niveau de l’impact environnemental numérique, le photographe peut limiter la casse, en choisissant notamment un hébergeur green (vous pouvez regarder la liste par ici https://www.journaldugeek.com/hebergeur/ecologique/).  Il veillera également à compresser ses photos sur son site et les réseaux sociaux.

            Soutien à des associations environnementales

Certains photographes vont encore plus loin dans leur démarche éco-responsable.

Par exemple, ils pourront choisir de faire un don régulièrement à des associations luttant pour l’environnement, ou d’autres causes qui leur tiennent à cœur (pour les animaux, les enfants..). Ces dons peuvent s’effectuer par prestation effectuée ou plus régulièrement (mensuellement, ou annuellement en fonction du chiffre d’affaire effectué par exemple).

D’autres auront aussi à coeur de compenser les émissions carbone liées à leurs déplacements. (vous pouvez d’ailleurs aussi y songer à la suite de votre mariage, notamment via le site Good Planet https://www.goodplanet.org/fr/).

            Banque

Et pour aller encore plus loin dans la démarche et dans leur engagement, les photographes éco-responsables peuvent avoir leur compte bancaire ou leur épargne dans des banques qui ne financent pas d’énergie fossiles.

Cette notion est assez récente dans les débats et les informations sont encore parfois un peu troubles, les banques les plus connues essayant de ne pas trop parler de ce sujet sensible.

            Remise pour les mariés engagés.

Une autre démarche que nous pouvons observés chez certains photographes éco-sensibles (qui n’est pas la plus courante mais qui peut être fort agréable pour notre porte-monnaie) est le fait qu’une remise sera appliquée si vous justifiez d’organiser un mariage éco-responsable !

Et oui, quand je vous dis qu’un mariage engagé peut-être moins cher !

Pour le coup, chaque prestataire aura sa définition d’un mariage éco-responsable, mais cela permettra de mieux connaître votre photographe et ses valeurs.

Comment savoir si un photographe est vraiment engagé dans une démarche écologique ?

Bien sûr, chaque photographe de mariage ne sera pas investi dans toutes les démarches que j’ai évoquées dans cet article. Certaines leur parleront plus que d’autres.

Lors que vos recherches du photographe idéal, et après avoir fait une sélection sur le style des photos qu’il propose, scrutez à la loupe son site internet, ses réseaux sociaux.

Car oui, le greenwashing a aussi cours dans le secteur du mariage, et certains prestataires affichent des engagements qu’ils ne tiennent pas forcément.

Mais si un prestataire parle régulièrement de ses valeurs sur les réseaux, si vous constatez qu’il se déplace le plus souvent en train s’il doit se rendre loin, ou qu’il travaille uniquement sur un secteur précis, si sa communication est orienté écologie, vous pouvez déjà pensé que ce n’est pas que du vent.

Car n’oublions pas qu’on attire les clients que l’on mérite. Et que seul un (trop) petit nombre de futurs mariés recherchent des prestataires vraiment engagés. Si l’idée est de communiquer sur des valeurs qui ne sont pas les leurs pour attirer des clients qui ne leur correspondent pas, alors, je crois qu’ils ratent leur coup !

Mais surtout, n’hésitez pas à en discuter avec eux. Un professionnel qui n’hésite pas à parler de ses engagements est un très bon signe, car s’il est facile d’afficher sur son site des pseudos engagement green, en parler ouvertement est toujours plus compliqué lorsque l’on est pas convaincu !

Quelques photographes éco-responsables de mariage :

The Luuxx photographe (Toulouse ) Voir son site

Marie Landoin (Lyon) voir son site

Emilie Bures (Bretagne) voir son site

Vibrant Feelings (Paris) voir son site

Studio Matthieu (Paris) voir son site

Anne Sophie Benoit (Lyon) voir son site

Virginie Hamon voir son site

J’espère que cet article vous aura aidé à y voir plus clair sur les photographes de mariage éco-responsable.

Vous pouvez enregistrer sur Pinterest cet article pour y revenir plus tard à l’aide des épingles ci-dessous.

N'hésitez pas à partager cet article si vous l'avez aimé !

2 commentaires

  • Emeline

    Bonjour Adeline,
    Intéressant toutes ces idées. Je me demandais également s’il n’était pas possible d’étudier avec le photographe le poids des fichiers transmis et où conservés par les mariés et donc de la qualité d’image attendue. Parfois on force sur la qualité d’image alors que la différence n’est pas systématiquement visible par l’oeil humain… Qu’en penses-tu ?
    Emeline (Com’ une pro)

    • Adeline

      Oui Émeline, tu as tout à fait raison. On n’a pas forcément besoin d’images d’une qualité de fou, sauf si on veut faire imprimer en format poster.. C’est une bonne piste à envisager avec son photographe.

Laisser un commentaire