Par quoi commencer ?

6 questions à se poser pour mettre en place son mariage éco-responsable

Lorsque j’ai appris que Elise du blog : mon-univers-deco organisait un événement interblogueur sur le thème « comment organiser une fête éco-responsable », je me suis bien évidemment dit que je ne pouvais pas passer à côté…

organiser son mariage éco-responsable sereinement

Difficile de faire un article synthétique sur le thème général de ce blog ! J’ai cherché, cherché et je me suis dis qu’il fallait certainement commencer par… le commencement !

Je m’imagine dans la tête de futurs mariés, tout excités à l’idée de mettre en place un mariage éco-responsable et de se lancer dans les préparatifs (ceux qui, comme vous, auront été convaincus par cet article). Mais même si l’on est « écolo » au quotidien, organiser un événement de ce type n’arrive pas tous les jours. Et je la vois cette question qui arrive : « ok mais on commence par quoi ? ».

Alors pour vous aider à y voir un peu plus clair sans vous perdre et partir dans tous les sens, voici quelques questions à se poser dans un premier temps.

Il y en a bien sûr une multitude d’autres mais celles-ci sont à mon sens LES questions de bases.

1ère question essentielle : qu’est-ce qu’un mariage éco-responsable POUR VOUS?

Cela peut vous surprendre, mais il est bon de se poser la question avant de mettre en place son mariage éco-responsable. Car si vous faites le tour de vos proches et amis, chacun aura sa propre réponse.

Est-ce un mariage où l’on mange bio ? Un mariage vegan ? Un mariage zéro-déchet ? Un mariage où la déco sera faite main ? Un mariage sans plastique ? Un mariage où chacun vient en train ?

Bref, vous l’aurez saisi, il faut définir vos valeurs et se fixer une ligne directrice.

Alors bien sûr vous pouvez faire tout cela, mais soyons honnête, il y aura toujours des points qui seront diffciles à mettre en œuvre.

Même une pointure du monde de l’écologie comme Steven Guilbeault, directeur principal d’Equiterre au Canada, a choisi de compenser l’empreinte carbone de son mariage car certains de ses invités ont du faire beaucoup de kilomètres voir même prendre l’avion pour assister à l’événement. (https://www.equiterre.org/geste/un-mariage-eco-responsable-oui-je-le-veux?fbclid=IwAR2_SsKVT-v2aO1uzZtwPZNdTi0MQgDgiRUueqA8mkZtl6-8MxRndF6i1as)

Alors, on fait du mieux que l’on peut mais retenez que ce ne sera jamais parfait…

 2ème question essentielle : Le lieu et le type de cérémonie ?

La seconde question à se poser pour mettre en place un mariage éco-responsable est celle du type de cérémonie.

Il faut bien retenir qu’en France, seul le passage à la mairie compte pour être officiellement marié.

Mais bien souvent, les couples choisissent de donner soit une dimension religieuse à leur union (et dans ce cas opte pour une célébration dans un lieu de culte et en présence d’un représentant religieux), soit une dimension spirituelle avec une cérémonie laïque qui sera officiée par un membre de la famille, un ami ou un professionnel.

Pour cette dernière option, définissez le lieu idéal : une salle ? un parc ? en pleine nature ? dans le lieu où se déroulera la fête ?

choisir son type de cérémonie est l'une des question à se poser pour organiser son mariage éco-responsable

Ces questions sont nécessaires car selon vos choix, cela peut engendrer des coûts et déplacements supplémentaires.

En effet, si vous souhaitez célébrer votre cérémonie laïque en pleine nature ou dans un lieu bien précis autre que celui de la fête, il faudra vous y rendre, vous, mais aussi vos invités. Il faudra aussi certainement transporter du matériel (chaises, décoration) et les ramener. Ce qui inévitablement amplifiera l’empreinte carbone.

Mais ce lieu peut-être aussi à proximité de votre salle ou lieu de réception, ce qui nous amène à la troisième question !

3ème question essentielle : Le lieu de la réception?

C’est bien souvent la première recherche dans laquelle se lance les futurs mariés.

Les critères à prendre en compte sont nombreux : taille de la salle, charme, matériel inclus (tables, chaises…), accessibilité, salle attenante pour les enfants.. Nous verrons tout cela dans un article à venir mais d’ores et déjà, il vous faut définir le secteur idéal.

trouver le lieu de la réception du mariage

La proximité du lieu de résidence de vos invités.

En effet, savoir d’où viennent vos invités est essentiel.

Imaginons que vous habitiez dans le nord de la France, mais que vos parents et celui de votre futur(e) époux(se) résident en Bretagne pour les uns et à Toulouse pour les autres, que la grosse majorité de vos proches sont du sud de la France. Peut-être est-ce plus judicieux de célébrer votre union dans le sud. Cela limitera fortement l’empreinte carbone lié au transport.

La proximité de la mairie

Vous avez donc sélectionné la zone géographique. Il faut maintenant considérer la distance entre la mairie (et potentiellement le lieux de la cérémonie religieuse ou laïque) et le lieux de la réception.

Existe t’il des salles à proximité ? Après une brève recherche, pourraient-elles vous convenir ?

La présence de logements sur place ou à proximité immédiate

Après avoir sélectionné quelques salles potentielles, essayez de définir si celle-ci propose des logements sur place ? Ou existe-t’il des chambres d’hôtes ou des gites pour loger vos invités qui ne sont pas de la région ?

En effet, avoir à faire un trajet trop long après une grosse soirée peut être contraignant (et dangereux si l’on considère l’état de fatigue). Il faut donc que vos invités aient le moins de route à faire entre la salle et leur logement. Et là encore, on réduit l’empreinte carbone !

4ème question essentielle : menu à l’assiette ou buffet?

dîner à l'assiette ou buffet pour un mariage éco-responsable

La question mérite d’être posée car chacune des formules a ses avantages et ses inconvénients.

En effet, la version à l’assiette permet de présenter aux convives des quantités assez justes (testez bien le repas avant avec le traiteur afin d’ajuster éventuellement). Par contre, si tonton Robert n’aime pas les légumes, il y a de fortes chances que ces derniers se retrouvent à la poubelle… même en prévoyant une poubelle dédiée au compost, il s’agit bel et bien d’un déchet..

La version buffet quant à elle, permet à chacun de se servir selon son appétit et ses goûts. Et les restes pourront être finis avec vos proches invités au brunch du lendemain. L’inconvénient est qu’il faut envisager des quantités plus importantes afin de laisser suffisamment de choix aux invités.

5ème question essentielle : faire parts numérique ou papier ?

faire part numérique ou papier

Aujourd’hui encore, même à l’ère du tout numérique, la majorité des faire-parts sont en version papier. Et pourtant, on sait que la production de papier est très gourmande en eau et en énergie.

Si pour vous (et pour ne pas froisser la tante Ginette) vous opter pour une version papier, orientez-vous vers un papier labellisé écologique. Il existe de plus en plus de faire-part alternatif, sur papier à planter par exemple ou gravé sur du bois…

Vous pouvez également faire un mix des deux : la version papier pour les personnes qui y sont sensibles, et une version numérique pour les autres.

6ème question essentielle : le choix des tenues.

Ah la la, cela reste une question tellement sensible pour beaucoup d’entre nous.

Alors que nous n’hésitons plus à acheter de vêtements d’occasion (et ce grâce à l’essor de plateformes dédiées) pour le quotidien, nous imaginer dans une robe ou un costume qui a été déjà porté par un(e) autre pour notre mariage reste compliqué. Superstition ? Envie que ce soit NOTRE robe pour Notre Jour ?

Et pourtant, lorsque l’on s’intéresse à la filière du tissu, de la culture des matières première à sa confection, on se rend bien compte que c’est loin de nos convictions écologiques.

choisir une tenue éco-responsable

Il existe de plus en plus de dépôts-ventes dédiés au mariage ou aux grandes occasions. Vous aurez ainsi la sensation d’être dans un « vrai » magasin de robes neuves, vous pourrez également faire vos essayages avec vos proches.

De plus, les sites de ventes de vêtements d’occasion permettent parfois de faire de belles affaires.

Il suffit ensuite de prendre contact avec une couturière expérimentée pour les retouches.

Et si vraiment vous ne pouvez vous résoudre à porter une robe ou un costume d’occasion, pensez à prendre contact avec des créateurs engagés qui créeront pour vous la plus belle des tenues en tissu bio !

J’espère que ces premières questions vous auront aidé à dégager de grandes lignes directrices pour la préparation de votre grand jour.

Et en attendant de vous retrouver dans un prochain article, n’hésitez pas à aller jeter un oeil sur le blog de Elise. Elle crée des meubles en carton et vous prodigue plein d’idée DIY et écolo! J’ai beaucoup aimé son idée de mur de cadres, une bonne idée pour mettre en valeur ses photos de mariage…

A bientôt. Et surtout, n’oubliez pas de vous aimer!

N'hésitez pas à partager cet article si vous l'avez aimé !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

4 commentaires

Laisser un commentaire