Décoration,  Par quoi commencer ?

5 choses à ne surtout pas acheter pour un mariage éco-responsable

Cet article rentre dans le cadre de mon défi : 31 articles en octobre 2021.

Vous pouvez retrouver la liste des articles de ce défi sur cette page !

Vous vous lancez dans l’organisation d’un mariage éco-responsable ? Vous avez envie d’une décoration la plus écologique possible ?

Voici 5 éléments à ne surtout pas acheter pour rester aligné avec votre objectif !

Les ballons

ballons mariage éco-responsable

On le sait maintenant, les ballons sont une catastrophe écologique ! Synonymes de fête pour beaucoup, ils ont une durée de vie extrêmement courte. Car s’ils sont encore gonflés à la fin de la soirée, les derniers encore éveillés prendront un malin plaisir à les exploser… si ça n’a pas déjà été fait par les enfants.

La majorité des ballons encore en vente ne sont absolument pas biodégradables. Ils finiront au mieux à la poubelle, au pire, éparpillés dans la nature au gré du vent… 

Les perles de pluie et autres toutes petites décorations de table

perles de pluie mariage

Les perles de pluie sont ces gouttes (plutôt en forme de coussins d’ailleurs) transparentes, toutes petites, que l’on disperse sur la table, un peu comme les paillettes à Noël (à éviter également d’ailleurs !). Elles sont de différentes couleurs pour s’accorder à la décoration..

En plastique, elles aussi auront une durée de vie plutôt courte… Car, même si l’intention est de les récupérer à la fin de la soirée pour éventuellement les revendre, vous les retrouverez la plupart du temps sur le sol ou dans la poubelle.

Les confettis

Que ce soit pour la sortie de la mairie, du lieu de culte, l’entrée dans la salle ou la soirée, les confettis, on oublie !

Bien que certains soient en papier, la plupart de ceux vendus pour les mariages sont en plastique. Les pires sont certainement ceux de couleurs dorés, cuivre, ou iridescents….

De plus en plus interdits par les mairies et devant les Églises, vous pouvez opter pour d’autres alternatives (graines, fleurs de lavandes, pétales séchées…).

Les contenants à dragées en plastique

Comme leurs noms l’indiquent, ils sont en … plastique !

Faut-il vraiment que je développe ?

Allez, je vous rappelerai juste que le plastique est fait à partir de pétrole, matière minérale fossile, que l’on aura de plus en plus de mal à trouver dans les années à venir. De plus, on ne peut pas dire que ce soit les matières les plus respectueuses de l’environnement…

Dans le cadre des contenants à dragées, pensez juste que lorsque vous les commanderez, certains seront déjà cassés à l’arrivée. J’ai travaillé un temps en magasin spécialisé décoration mariage et je peux vous dire que nous en avons jeté des quantités non négligeables car plusieurs contenants étaient abimés à l’intérieur du sachet (lui aussi en plastique). C’est dire que leur durée de vie sera limitée dans le temps.

De plus, pensez-vous vraiment que vos invités vont garder durant des années leur petit contenant en plastique ?

Je suis au regret de vous dire que non, ils le garderont peut-être quelques temps, mais une fois les dragées ou autres sucreries dégustées, il ira remplir la poubelle….

Les housses de chaises

Grande mode il y a quelques années, elles se sont implantées dans le paysage des mariages

Plusieurs options existent : jetables, en tissu extensible pour s’adapter à « toutes les chaises » (ce qui est rarement le cas ), en tissu « classique ».

Les jetables sont évidemment à fuir : même si elles sont notées « indéchirable », elles ne résistent pas à une soirée où les personnes se lèvent et se rassoient plusieurs fois. De plus elles sont très souvent transparentes et ne cachent donc que partiellement la chaise en plastique dessous.

Pour celles en tissu, il vous faudra vérifier la compatibilité avec les chaises de la salle.

Beaucoup de mariés pensent faire une bonne affaire en les achetant à bas prix sur des sites chinois… Dans le meilleur des cas, les housses auront un aspect final assez satisfaisant, mais ne tiendront pas la soirée, les coutures ayant craquées après le dessert. Dans le pire des cas, les housses seront au choix : trop grandes, trop petites, trop fines et donc transparentes, déjà mal cousues et auront des coutures craquées.

Quant à les revendre une fois le mariage passé, il faudra les laver (et oui, une housse se salit très vite), et attendre patiemment de trouver preneur… ce qui n’est pas si facile vu le nombres de mises en vente sur les sites d’occasion…

Là encore, si vraiment vos chaises méritent d’être cachées, optez pour la location !

Je pourrais rallonger cette liste mais je m’arrêterai là pour aujourd’hui.

Y a t-il d’autres objets qui pour vous sont à fuir dans le cadre de l’organisation d’un mariage éco-responsable ?

N’hésitez pas à me rejoindre sur Instagram, Pinterest et Facebook.

Si vous êtes un super prestataire engagé, vous pouvez rejoindre le groupe Facebook qui vous est réservé.

Si vous vous mariez prochainement, vous pouvez rejoindre le groupe des futurs mariés engagés par ici !

N'hésitez pas à partager cet article si vous l'avez aimé !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Recevez gratuitement votre check list spécial Décoration de mariage pour ne rien oublier, lister vos besoins et faire le point tout au long de vos préparatifs!